Un peu d’histoire

Au début du 19ème siècle, en plusieurs pays simultanément, des chrétiens quittent leurs églises considérées comme trop figées dans leurs traditions. Ils s’éloignent de la rigidité de leurs structures confessionnelles, pour fonder des groupes indépendants désirant, dans la simplicité retrouvée de l’église primitive, telle que décrite dans le livre des Actes des Apôtres, exprimer une foi vivante dans la communion fraternelle et le partage stimulant de la Parole de Dieu. Ces groupes font une part essentielle aux ministères des laïcs et à la notion de direction collégiale de l’église et à l’autonomie de l’églises locale (aucune hiérarchie nationale ou internationale ne peut imposer sa doctrine ou ses pratiques).

Dans la continuité de ce mouvement spontané, L’église évangélique La Bonne Nouvelle de Strasbourg est établie depuis 1947 comme fruit d’un réveil spirituel durant la seconde guerre mondiale parmi de jeunes enseignants. Développant le travail parmi les jeunes par un témoignage vivant et persévérant, le noyau de départ s’est affermi et agrandi. La diversification d’origine des membres et l’extension des activités ont conduit la petite communauté à se structurer en Eglise.

Aujourd’hui, un certain nombre d’essaimages ont permis de fonder d’autres communautés Bonne Nouvelle aux environs de Strasbourg,et en particulier l’église de Barr qui a pu s’installer en 1972.